Natur et environnementNatur et environnement

Bienvenu dans le Parc Livradois Forez, zone de moyenne montagne qui s’entend sur 300.000 ha. Loin de l’agitation des villes et de la pollution, les grands espaces préservés abritent de nombreuses espèces sauvages (écureuils, hermines, martres, chevreuils, sangliers, renards).

Alternant plaines et massifs, l’Auvergne est un territoire idéal pour les oiseaux. Un éclair de couleur près d’un cours d’eau ? C'est le martin-pêcheur. Au-dessus des tourbières, le busard Saint-Martin déploie son plan de vol chaloupé comme le faucon, ou le milan. Bien que présent , le hibou grand duc reste plus difficile à voir compte tenu de ses habitudes nocturnes. Espèces pourtant rares, le chevalier guignette et la chouette de Tengmalm sont visibles en Auvergne

Un jardin extraordinaire ;  L’Auvergne doit la richesse de sa flore à son passé géologique et à la diversité géo-climatique. Sur des terrains aussi variés, la flore ne peut que s’exprimer généreusement avec parfois une réelle originalité, des narcisses aux orchidées, des lys martagon aux droséras (petite plante carnivore). Comment évoquer l’Auvergne sans parler de la grande gentiane et de ses grandes fleurs. Elle pousse en abondance sur les hauts plateaux (800-1500m) et peut atteindre 2m ! Un apéritif couleur dorée, et d’un saveur douce-amère est  produit à partir ses racines.

Tout au long de l’année, l’Auvergne compose un étal de produits naturels à savourer au gré de vos promenades ou à mitonner pour de délicieux souvenirs de vacances. Les baies sauvages abondent, framboises, fraises des bois, prunelles ou mûres. Les myrtilles qui poussent en altitude sont succulentes en tartes et en confitures.

Les champignons sont sans doute un des meilleurs moyens d’associer les plaisir de la promenade et de la découverte à ceux de la table. Il suffit parfois d’un orage pour faire apparaître des merveilles à foison au bord des chemins forestiers.

 

DERNIÉRES NOUVELLESDERNIÉRES NOUVELLES